Titres : Nouvelle Constitution Togolaise: ADDI appel à un sursaut patriotique ... Évala et pluie : Les spectateurs de la finale de Lassa en quête de nouvelles paires de chaussures ... Évala en pays Kabyè: Quand les chèvres remplacent les chiens ... Gestion des ordures ménagères : Un nouveau départ pour la commune de Tône 1 ... Clôture de la campagne de chirurgie de la cataracte dans la région de la Kara ... M'barma Kolani Yanoubo : une vie de combat ... Libération de Marthe Nounfoh Faré : Une victoire pour la liberté d'expression. ... Togo: Braquage mortel sur la RN1 près d'Agbélouvé ... Pesticides non homologués : Au Togo, ces pratiques qui ont la peau dure ... Paulette Yétinam Samboé : Ecolière inspirante ...
Accueil Articles 08 mars 2024: AVSF -Togo et RAFIA animent une sensibilisation de masse sur le genre et font un plaidoyer
Économie

08 mars 2024: AVSF -Togo et RAFIA animent une sensibilisation de masse sur le genre et font un plaidoyer

par Robert Douti - 2024-03-09 07:16:52 512 vue(s) 0 Comment(s)

Le monde entier commémore ce 08 mars 2024 la 47e journée internationale des droits de la femme. Le thème de cette année »Investir en faveur des femmes: accélérer le rythme » est partagé par AVSF-Togo et RAFIA qui oeuvrent pour l’amélioration des conditions de vie de la femme et l’égalité des genres.
À Malagou dans la commune de Tandjoaré 2, femmes, autorités locales et chefs coutumiers se sont réunis à l’initiative de l’ONG Agronomes et Vétérinaires Sans frontière (AVSF-Togo)et RAFIA. Cette rencontre avait un double objectif: sensibilsiser les femmes sur l’importance de l’autonomisation économique de la femme et faire un plaidoyer à l’endroit des autorités locales pour l’accès aux parcelles et l’appui à la construction du grenier de la femme rurale(magasin de stockage).

Dans son mot de circonstance, madame yvette Naguibe, responsable du projet genre à AVSF-Togo a remercié les partenaires, les autorités locales et les membres des groupements Nataan-man de Doukpergou et Tintaan k kpaad de Bagou pour leur mobilisation. Elle a présenté les objectifs et les perspectives du projet innovant « genre et dévéloppement dans la région des savanes » . Dans son discours d’ouverture, Djamongou Bidjakini, représentant le préfet de Tandjoaré, a invité les femmes à ne pas extrapoler dans les festivités mais plutôt à réfléchir sur les initiatives pouvant aider la femme à améliorer ses conditions de vie. Il leur a donc invité à redoubler d’ardeur dans l’exercice de leurs activités génératrices de revenus afin de soutenir leurs époux dans la scolarisation des enfants et des filles surtout.

Les femmes des deux groupements ont saisi l’occasion de la journée du 8 mars pour faire un plaidoyer à l’endroit des autorités locales. « Nous avons demandé aux autorités de nous céder des parcelles et nous appuyer à construire un grenier rural. Les chefs de villages ont promis mettre des parcelles à notre disposition mais aussi de nous soutenir en fonction de leurs moyens . Le Maire pour sa part nous a rassuré de tout son soutien » a confié Youossa Damepin, porte parole des femmes. Il s’agit pour les femmes d’avoir un magasin où elles pourront stocker les vivres après les récoltes afin de les mettre à l’abri du gaspillage. Ces greniers serviront également à stocker les matières premières pour leurs AGR. Pour rappel, l’ONG AVSF-Togo accompagne, depuis trois ans, deux coopératives féminines des cantons de Bagou et Doukpergou dans la transformation des noix de karité en beurre. Pour cette année, il est prévu la construction de poulaillers-écoles et l’aménagement d’un site de production de plants(pépinière)^

La commémoration de la journée du 8 mars à Malagou a réuni plusieurs invités autour des maires de Tandjoaré 1 et 2, du représentant du préfet de Tandjoare, du chef du canton de Doukpergou et des représentants de différentes associations.

Laabali

Published
Categorized as Économie

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *