Titres : Législatives et régionales du 29 Avril: UNIR lance l'offensive à Dapaong ... Togo/Politique: un ciel lourd ...  Il faut mettre un terme à la catastrophe humanitaire au Soudan  ... Littérature: Evalo wiyao dédicasse un nouvel ouvrage. ... Togo: situation nationale: "Le peuple Togolais ne mérite pas cela" Dominique Guigbile, évêque de Dapaong ... Mango: Vers l'homologation prochaine du terrain Doumbé? ... LETP Mango: À 42 ans, un élève s'inscrit avec son fils. ... Double scrutin du 20 avril 2024 au Togo: l'ordre de positionnement des candidats aux régionales sur le bulletin de vote connu ... Double scrutin du 20 Avril : Parfaite Yamone, l'expression de la promotion des femmes à Tandjoare 1 ... Togo: Voici le premier grabuge après l'adoption d'une nouvelle constitution ...
Accueil Articles Editorial: Faut-il en rire ou pleurer?
Opinion

Editorial: Faut-il en rire ou pleurer?

par Robert Douti - 2024-02-27 10:16:05 214 vue(s) 0 Comment(s)

Devant la beauté ou la tragédie, la sagesse conseille de ne pas donner sa contrepartie sous le coup de l’émotion. Il est préférable de prendre du recul avant de réagir . Spinoza nous invitait d’ailleurs à mettre entre paranthèses nos émotions lorsqu’il s’agit de se prononcer objectivement sur certains sujets

Des élèves habillés en t-shirts à l’effigie du parti UNIR, dans les abords du palais des congrès ce lundi 26 février 2024 alors que se tenait à l’intérieur le congrès du parti Union pour la République. Le cheveu s’est invité dans la soupe! Les photos de ces adolescents publiées sur la toile ont défrayé la chronique et la beauté de l’organisation du congrès a pris un coup. Des sources renseignent que ces élèves se sont vus partagés lesdits t-shirts dans les établissements scolaires. Une situation à déplorer si ces informations sont avérées. Au delà du militantisme, il faut savoir faire preuve de lucidité devant certains faits qui heurtent la morale . Des élèves peuvent être invités à aller accueillir le chef de l’Etat si nous estimons cela encore utile, en 2024. Mais, les habiller aux couleurs d’un parti politique fût-il présidentiel est un acte à condamner unanimement, toutes considérations politiques tues, si la raison et la lucidité nous tiennent encore compagnie. Devrait-on rappeler à ceux qui professent le contraire qu’il est dit ,dans ce pays, que l’école est apolitique? Le drame c’est que certains militants , dans leur habituelle et éternelle obsession à nier l’évidence ( face certainement à la carence d’arguments) s’étaient évertués à crier à l’infox , dans la matinée , lorsque les premières informations faisant état de ce que des t-shirts du parti au pouvoir étaient en train d’être distribués aux élèves par des chefs d’établissements dans la ville de Kara, avaient commencé par circuler. Malheureusement, ce qu’ils ont nié en bloc, peu de temps après, se révèlera plus qu’une évidence.

Faut-il en rire ou pleurer?

Laabali

Published
Categorized as Opinion

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *