Titres : Mango: L’inauguration du centre de lecture et d’animation culturelle ... Mango: Le Ministre Lamadokou inaugure le Centre de lecture et d’animation culturelle ... La danse de l'eau ... Ouverture de la 1ere session ordinaire: Le maire appelle à préserver la paix ... Dapaong: Engagement collectif pour sauver des vies grâce aux feux tricolores ... Crise Ligue des savanes/FTF: La ministre des sports réagit ... Crise Ligue des savanes: le ministère des sports réagit ... Dapaong : Ces mineurs laissés à la charge des grands-parents ... Bénédiction des couples homosexuels : Dr jules Yoda critique le SCEAM ... Oti: Promouvoir l'inclusion sociale à travers le football féminin ...
Accueil Articles Accidents: Sauver des routes pour sauver des vies
Opinion

Accidents: Sauver des routes pour sauver des vies

par Robert Douti - 2024-01-23 21:32:04 57 vue(s) 0 Comment(s)

Les accidents de la route endeuillent quotidiennement des familles. C’est l’un des facteurs de mortalité au Togo. Si l’on évoque souvent l’excès de vitesse, l’usage du téléphone au volant, le non-respect du code de la route, le défaut de port de casques, etc, les véhicules en stationnement (souvent pour cause de pannes), sont autres des facteurs aggravantes qui méritent d’être relevés. Dans la région des Savanes, le stationnement des gros porteurs le long de la route nationale numéro 1 continue de faire des victimes.

Des motocyclistes qui ont laissé leurs vies sur nos routes après avoir percuté des gros camions en stationnement, on compte pratiquement des dizaines chaque année sur nos routes.

À Dapaong, le dernier cas en date remonte à la nuit du jeudi 18 janvier 2024 aux environs de 22 heures. Sur la nationale numéro 1, à la sortie sud de la ville après le CRETFP, deux jeunes à dos d’une moto de marque Haojue dame ont fini leur course sous un camion en stationnement.

La jeune fille au guidon est morte sur le champ et le garçon dans un état critique a été transporté au CHR de Dapaong.

Si certains camions garent de façon régulière, d’autres notamment les gros-porteurs se retrouvent stationnés en pleine chaussée sans la moindre disposition réglementaire: absence de signalisation à travers les triangles notamment de pré-signalisation, les feux de position ou de gabarit, les balises lumineuses, etc. Ces actes inciviques qui violent les prescriptions du code de la route et qui ôtent des vies sont malheureusement constatés sur nos routes au quotidien.

Des mesures devraient être prises afin de procéder au dégagement et à la mise en fourrière systématique de tout véhicule en stationnement irrégulier sur nos routes . Il faut aussi construire des parkings

Published
Categorized as Opinion

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *