Titres : Mango: L’inauguration du centre de lecture et d’animation culturelle ... Mango: Le Ministre Lamadokou inaugure le Centre de lecture et d’animation culturelle ... La danse de l'eau ... Ouverture de la 1ere session ordinaire: Le maire appelle à préserver la paix ... Dapaong: Engagement collectif pour sauver des vies grâce aux feux tricolores ... Crise Ligue des savanes/FTF: La ministre des sports réagit ... Crise Ligue des savanes: le ministère des sports réagit ... Dapaong : Ces mineurs laissés à la charge des grands-parents ... Bénédiction des couples homosexuels : Dr jules Yoda critique le SCEAM ... Oti: Promouvoir l'inclusion sociale à travers le football féminin ...
Accueil Articles Approvisionnement en eau potable dans la savane: « Des projets sont en cours pour répondre à cette insuffisance » rassure Yark Damehame 
Politique

Approvisionnement en eau potable dans la savane: « Des projets sont en cours pour répondre à cette insuffisance » rassure Yark Damehame 

par Robert Douti - 2023-12-18 22:21:17 45 vue(s) 0 Comment(s)

Bientôt nous allons aborder la fatidique et cruelle saison des grandes chaleurs dans la région des savanes, en général, et dans l’Oti, en particulier. L’atmosphère est étouffante, les eaux se retirent des ruisseaux, rivières, et même des fleuves. Les puits, même les plus profonds, tarissent. Conséquence du réchauffement de la planète Terre. Cette avancée de la sécheresse est fortement ressentie dans la région des savanes. Et c’est, malheureusement, encore cette région que le terrorisme a choisi pour semer le désarroi, l’insécurité et l’instabilité.
Nous comprenons pourquoi la priorité du gouvernement ces temps-ci, c’est combattre les méchants et ramener la paix dans la région des savanes. Le Togo est en guerre. Nous félicitons nos FDS pour leur abnégation et esprit de sacrifice.
Ce n’est donc pas le moment de distraire l’Etat par nos petites préoccupations. Mais nous nous sommes dit que d’autres situations, négligées ou mal gérées, peuvent aggraver les souffrances des populations. Notre rôle n’est pas seulement de critiquer, mais aussi et surtout de faire des propositions, d’attirer l’attention des gouvernants sur les besoins prioritaires des populations.
Malgré la guerre, l’Etat s’occupe de nos salaires, de notre santé, de l’éducation de nos enfants, de l’organisation de concours pour le recrutement des fonctionnaires etc. La probité intellectuelle voudrait que nous reconnaissions ces efforts de nos gouvernants et apportions nos soutiens indispensables pour la victoire finale de tous les Togolais.
Pour revenir à notre problème d’eau potable, au lieu d’attendre que la situation devienne insoutenable pour assaillir l’Etat de critiques acerbes, nous avons choisi de joindre les hauts responsables de la production et distribution de l’eau potable au Togo pour attirer leur attention sur le cas précis de la région des savanes.
Joint au téléphone le jeudi, 14 décembre 2023, à 11H39, le ministère en charge de cette activité nous a rassuré qu’il est conscient du problème d’eau dans la savane et que des projets sont en cours pour « répondre à cette insuffisance dans la savane, en général, et dans l’Oti, en particulier ». Le ministère demande un peu de patience de la part des populations. « Nous avons des projets. Les choses vont démarrer courant premier trimestre 2024 ».
Nous saluons l’engagement et la détermination du ministère en charge de l’eau à faire face à cette grande préoccupation des populations de la région des savanes en général, et de l’Oti, en particulier. Les populations remercient particulièrement le ministre pour son ouverture et sa grande compassion envers les souffrances des populations de la région des savanes.
Nous profitons de l’occasion pour sensibiliser les populations sur la coupe anarchique d’arbres. Les forêts provoquent les pluies, contribuent à freiner l’avancée du désert, et réduisent considérablement la production de la chaleur. En changeant de comportement, nous aidons l’Etat à nous aider.
N’DJAMBARA Nassoma Nanzoumana 

Published
Categorized as Politique

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *