Titres : Nouvelle Constitution Togolaise: ADDI appel à un sursaut patriotique ... Évala et pluie : Les spectateurs de la finale de Lassa en quête de nouvelles paires de chaussures ... Évala en pays Kabyè: Quand les chèvres remplacent les chiens ... Gestion des ordures ménagères : Un nouveau départ pour la commune de Tône 1 ... Clôture de la campagne de chirurgie de la cataracte dans la région de la Kara ... M'barma Kolani Yanoubo : une vie de combat ... Libération de Marthe Nounfoh Faré : Une victoire pour la liberté d'expression. ... Togo: Braquage mortel sur la RN1 près d'Agbélouvé ... Pesticides non homologués : Au Togo, ces pratiques qui ont la peau dure ... Paulette Yétinam Samboé : Ecolière inspirante ...
Accueil Articles Saydin Ag Hita alias Uthman al-Qayrawani : Ce combattant du GNIM qui est lié aux attaques terroristes sur le Togo
Monde

Saydin Ag Hita alias Uthman al-Qayrawani : Ce combattant du GNIM qui est lié aux attaques terroristes sur le Togo

par Edouard Samboe - 2023-04-24 14:02:04 709 vue(s) 1 Comment(s)

Dans une interview accordée à « African Perception », le 22 mars 2023, Saydin Ag Hita alias Uthman al-Qayrawani, autoproclamé gouverneur de Kidal (Mali), combattant du GNIM pour la branche sahélienne d’Al-Qaïda, assume avoir mené des attaques contre les togolais.

Voici en autres selon lui, les rasons de l’attaque de certains pays dont le Togo :

1)- La cause de l’islam

« Il s’agit de mener le djihad pour la cause d’Allah, afin que la parole d’Allah soit suprême, et cela signifie également que la terre et ses habitants doivent être régis par la religion d’Allah (l’islam) », dit-il

2)- Combattre les pays qui sont engagés au Mali

« Les pays qui nous ont attaqués et combattus sous la bannière de la France et ses alliés, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour les combattre et transférer la guerre à ces pays. Ceux qui nous ont abandonnés, nous les abandonnerons, et ceux qui nous ont combattus, nous les combattrons. Et celui qui a commencé est le plus injuste », relève-t-il

3)- Riposte contre les pays qui ont mené des opérations contre ses bases du Burkina

« Nos opérations au Togo et au Bénin sont dues à plusieurs raisons. Par exemple, lorsque ces pays ont senti la présence des moudjahidines à la frontière burkinabè, ils ont essayé de les harceler de plusieurs côtés et ils ont également opprimé les musulmans, en particulier les Fulanis, avec toutes les formes d’injustice – meurtre, emprisonnement et vol. Ces frappes ont donc été menées en représailles aux actions perpétrées par ces pays contre les moudjahidines et tous les musulmans innocents », écrit le journal

Source : African Perception 

Laabali

Published
Categorized as Monde

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *