Titres : Contre le terrorisme: Le Togo fait appel à ses anciens soldats ... Assemblée Législative de Transition : Des parlementaires à lécole de contrôle budgétaire ... A quand le retour ?: Un film de Josué Maré ... «Consolation»: Le nouvel album de l'abbe Jean Baptiste Béré ... Contrôles des dépenses publiques au Burkina Faso : Une étude présente létat des lieux sur la pé... ... «Le pouvoir doit faire en sorte qu'il y ait moins de frustrations sur les plans politiques et économiques», Pr David ... ... «Les pluies du désert»: Une oeuvre de la poète togolaise Dampi Depoukn ... Commercialisation du fer à béton au Burkina : À qui profite le silence ? ... Conférence parlementaire de Lomé sur le terrorisme: « Une politique de sécurité est d’abord l’affaire de l’... ... Conférence parlementaire sur la lutte contre le terrorisme : la jeunesse sera au cœur des débats ...
Accueil Articles Dapaong: Un homme meurt dans une auberge de la place
Santé

Dapaong: Un homme meurt dans une auberge de la place

par Edouard Samboe - 2023-01-18 22:10:26 2593 vue(s) 1 Comment(s)

La janviose sévère qui secoue les poches depuis les fêtes de fin d’année semble ne pas impacter certains secteurs dont celui des auberges. L’ activité ne manque d’oxygène dans ce mois que l’on baptise de « toutes les difficultés ». De jours comme de nuits, ces centres de promotion de l’infidélité conjugale font le plein et les détenteurs peuvent se frotter les mains. Seulement ces lieux font de plus de victimes ces dernières année. À Dapaong, un homme en a fait les frais.

Dans l’après midi du mercredi 11 janvier 2023, un homme a rendu l’âme dans une auberge au quarier worgou à Dapaong a- t-on appris à Laabali.com. D’après les témoignages, X Limangbanou( nom d’emprunt) , la quarantaine révolue serait arrivé à l’auberge pour étancher sa soif sexuelle comme d’habitude avec sa partenaire.

Quelques instants après, la jeune fille est sortie de la chambre le regard inquièt. Interrogée par le gérant elle a laissé entendre que son partenaire a piqué une crise. Le gérant s’est précipité dans la chambre où il fit la découverte macabre.

L’infortuné infidèle était couché tout nu, le bâton sucré bien tendu , la bouche ouverte, bavant comme un goret en chaleur. La police fût alertée . Une fois sur les lieux, la victime fût conduit à l’hôpital mais, trop tard. La morgue était l’endroit le mieux indiqué pour celui qui, il y’a quelques heures passait un instant paradisiaque entre les cuisse d’une fée.

La dame a été arrêtée par la police pour des besoins d’enquête, nous informent des voisins ayant assistés à la scène. Le monsieur, père de trois enfants aurait une de ses maitresse en grossesse. On apprend que la fille a déclaré que son homme dans le soucis de rendre le festin lital plus délicieux avait avalé quelques comprimés d’aphrodisiaque .

En plein ébats, la fille a constaté qu’il a commencé par baver et respirait difficilement. Elle s’est donc précipité de se débarasser de lui en le poussant de côté avant de prendre ses jambes à son coup.

L’adultère prend de plus en plus de l’ampleur à Dapaong depuis que les promoteurs immobiliers ont décidé d’améliorer les conditions d’exercice de cette pratique par l’érection des auberges à chaque coin de rue.  » Les seuls business qui marchent bien actuellement sont ceux du sexe et de l’alcool  » témoigne un aubergiste.  » Face aux fesses, les hommes trouvent toujours les moyens d’avoir de l’argent pour aller au bout de leur curiosité » conclut-il en riant.

Les pasteurs, évangélistes, prophètes et autres hommes dit « de Dieu » doivent redoubler d’ardeur dans les jeûnes et prières afin de bouter hors de la ville l’esprit de l’infidélité qui hante la capitale régionale des savanes.

Robert Douti

Laabali.com

Published
Categorized as Santé

1 comment

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *