Titres : Nouvelle Constitution Togolaise: ADDI appel à un sursaut patriotique ... Évala et pluie : Les spectateurs de la finale de Lassa en quête de nouvelles paires de chaussures ... Évala en pays Kabyè: Quand les chèvres remplacent les chiens ... Gestion des ordures ménagères : Un nouveau départ pour la commune de Tône 1 ... Clôture de la campagne de chirurgie de la cataracte dans la région de la Kara ... M'barma Kolani Yanoubo : une vie de combat ... Libération de Marthe Nounfoh Faré : Une victoire pour la liberté d'expression. ... Togo: Braquage mortel sur la RN1 près d'Agbélouvé ... Pesticides non homologués : Au Togo, ces pratiques qui ont la peau dure ... Paulette Yétinam Samboé : Ecolière inspirante ...
Accueil Articles FOPAT: A Dapaong , les producteurs veulent des usines de transformations de tomates
Économie

FOPAT: A Dapaong , les producteurs veulent des usines de transformations de tomates

par Edouard Samboe - 2023-01-14 19:27:50 1581 vue(s) 0 Comment(s)

A Dapaong, le premier Forum des producteurs agricoles du Togo (FOPAT) qui s’est ouvert le 12 janvier 2023, autour du thème « Programme d’urgence et renforcement de la résilience des populations de la région des Savanes (PURS) », a remis les conclusions des travaux au chef l’Etat Faure Gnassingbe, ce 14 janvier 2023, à Dapaong. Plusieurs attentes urgentes ont été exprimées pour la région des Savanes, dont l’agriculture demeure une activité prépondérante.

L’engrais , les insecticides, les pesticides, les intrants agricoles, les intrants semenciers , les subventions agricoles, la constrution des barrages et des retenues d’eau, la construction des bassins agricoles, la réalisation des forages, des pistes rurales ,des marchés, l’aide au plafonnement des prix d’achats et de ventes des produits des champs, etc. Telles sont entre autres les attentes des producteurs agricultures de la région des savanes.

Dans un document récapitulatif, dont les conclusions ont été remises au chef de l’Etat, Faure Gnassimgbe , les producteurs ont avancé que pour lutter contre la pauvreté et la famine dans la région des savanes, il faut aller vers l’autosuffisance alimentaire. Ils attendent du gouvernement des prises de décisions politiques pour permettre à la région de sortir de l’insécurité alimentaire.

Pour les producteurs, l’absence d’engrais de bonnes qualités, et en une proportion suffisante, constitue un handicap pour produire en grande quantité. Ils ont aussi pesé pour l’ouverture de petites usines de transformation locale de tomates et de conservation des fruits, des oignons et des récoltes périssables.

Depuis Mai 2021, la crise sécuritaire dont a été la cible la préfecture de Kpendjal, les productions éprouvent des difficultés. Plusieurs sont des producteurs qui n’ont pas pu cultiver leurs champs et entretenir convenablement leurs cultures, depuis le 24 juillet 2022.

Alors que le premier Forum des producteurs agricoles du Togo (FOPAT) se termine à Dapaong, la crise humanitaire et l’insécurité alimentaire sévissent encore la région des savanes.


Laabali.com

Published
Categorized as Économie

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *