Titres : Législatives et régionales du 29 Avril: UNIR lance l'offensive à Dapaong ... Togo/Politique: un ciel lourd ...  Il faut mettre un terme à la catastrophe humanitaire au Soudan  ... Littérature: Evalo wiyao dédicasse un nouvel ouvrage. ... Togo: situation nationale: "Le peuple Togolais ne mérite pas cela" Dominique Guigbile, évêque de Dapaong ... Mango: Vers l'homologation prochaine du terrain Doumbé? ... LETP Mango: À 42 ans, un élève s'inscrit avec son fils. ... Double scrutin du 20 avril 2024 au Togo: l'ordre de positionnement des candidats aux régionales sur le bulletin de vote connu ... Double scrutin du 20 Avril : Parfaite Yamone, l'expression de la promotion des femmes à Tandjoare 1 ... Togo: Voici le premier grabuge après l'adoption d'une nouvelle constitution ...
Accueil Articles La démocratie française est atteinte d’apoplexie
Économie

La démocratie française est atteinte d’apoplexie

par Edouard Samboe - 2022-06-28 20:55:05 140 vue(s) 0 Comment(s)

Ça dégringole ! Macron n’a pas la majorité absolue à l’Assemblée nationale. Les partis d’opposition qui avaient fait campagne contre lui ne veulent pas former de coalition gouvernementale avec lui. Une position de principe facile à comprendre.

C’est surtout la tête de l’homme Macron qui ne passe pas. Il se prend pour Napoléon Bonaparte et ne veut rien lâcher sur son programme. Sur les médias français, ça débat âprement. Les Français disent fièrement qu’ils n’ont pas la culture d’alliance de leurs voisins allemands, italiens ou espagnols… Soit!

En France soit on a tout soit on n’a rien. Mais ils ne se rendent pas compte que cette méthode ne marche plus. Trois extrêmes se partagent l’électorat : l’extrême-droite, l’extrême-gauche et l’extrême-centre.

La dernière extrême est incarnée par Macron. Son plus grand achèvement est d’avoir occasionné l’élection de 90 députés d’extrême-droite… Il n’aurait pu être réélu président sans l’union nationale contre Marine Le Pen.

A présent, Macron va à la chasse aux députés. A défaut de convaincre les partis, il veut débaucher des élus un à un, pour que ces derniers votent ses propositions à l’Assemblée. C’est une déchéance ! Cette démocratie est atteinte d’apoplexies. Rien pour la soigner maintenant. Vivement la prochaine révolution française !

Published
Categorized as Économie

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *