Titres : Mango: L’inauguration du centre de lecture et d’animation culturelle ... Mango: Le Ministre Lamadokou inaugure le Centre de lecture et d’animation culturelle ... La danse de l'eau ... Ouverture de la 1ere session ordinaire: Le maire appelle à préserver la paix ... Dapaong: Engagement collectif pour sauver des vies grâce aux feux tricolores ... Crise Ligue des savanes/FTF: La ministre des sports réagit ... Crise Ligue des savanes: le ministère des sports réagit ... Dapaong : Ces mineurs laissés à la charge des grands-parents ... Bénédiction des couples homosexuels : Dr jules Yoda critique le SCEAM ... Oti: Promouvoir l'inclusion sociale à travers le football féminin ...
Accueil Articles Centre de santé de Kountongbong : Les propriétaires terriens résistent…..
Éducation

Centre de santé de Kountongbong : Les propriétaires terriens résistent…..

par Edouard Samboe - 2023-08-02 18:00:38 271 vue(s) 0 Comment(s)

Le gouvernement togolais s’est engagé à améliorer la disponibilité des services essentiels de santé. Il y a deux ans, le projet services de santé essentiels de qualité pour la couverture sanitaire universelle, (SSEQCU) a été lancé avec un volet qui consiste à réhabiliter trois cents centres de santé à travers le pays. À Dapaong dans la région des savanes, la réhabilitation du centre de santé de Kountongbong ne se passe pas comme souhaitée. L’érection de la clôture dudit centre a suscité la colère des propriétaires terriens.

L’affaire fait grand bruit depuis décembre 2022 à Dapaong. En effet, le centre de santé de Kountongbong (un quartier du Nord -Est de la ville de Dapaong) ne sera pas clôturé comme souhaité par le ministère de la santé. La fouille de la clôture a finalement été refermée. D’après nos informations, les donateurs du terrain abritant l’infrastructure disent avoir été floués par les autorités.

Bâtis sur une superficie totale de 3 ha 55 a 19 ca, le centre de santé de Kountongbong est composé de deux bâtiments isolés abritant une maternité et une infirmerie. Prévu pour être réhabilité et clôturé, la construction de la clôture n’a pas pu jusqu’à ce jour être réalisée. Les donateurs du terrain s’opposent à l’élévation des murs.

 Ils estiment n’avoir pas été dédommagés comme promis en 2011 avant le démarrage de la construction de l’ouvrage. Des huit propriétaires qui ont été dépossédés de leurs terres, certains en avaient acheté pour des raisons d’habitation. Les promesses de dédommagement auraient été faites par les autorités à l’époque, promesses demeurées telles qu’elles douze ans après. Entre intimidations, menaces et négociations, les propriétaires terriens résistent et ne comptent pas lâcher prise. Que s’est-il passé réellement dans cette affaire ?  Le dossier qui aurait déjà fait ses échos au tribunal de première instance de Dapaong finira-t-il par être enrôlé ?

Affaire à suivre

Laabali

Published
Categorized as Éducation

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *