Titres : Quand l'élève reprend le Professeur : Une leçon de droit constitutionnel ... Examen du BEPC : Un démarrage sous une pluie battante dans la région des Savanes ... Tamoï : Survivre à l'indescriptible ... Tamoï : Survivre à l'indescriptible ... Togo: Plan International et CRS lancent des projets pour renforcer la résilience des populations dans les région des ... ... 29e Tour cycliste du Togo: l'hymne du Mali résonne à Dapaong ... Démarrage d'une campagne de chirurgie de la cataracte à Dapaong . ... Hommage à Yannick Laurent Bayala : Une voix qui s'éteint, un héritage qui demeure ... Élections à l'UTOCI : Kolani Douti réélu Président ... Crise au sein du football Camerounais:Eto'o Obtient le soutien de la FIFA ...
Accueil Articles Confiance en soi : L’Association Tchowourè renforce la capacité des filles de Dapaong
Éducation

Confiance en soi : L’Association Tchowourè renforce la capacité des filles de Dapaong

par Edouard Samboe - 2023-06-17 14:06:18 593 vue(s) 0 Comment(s)

A Dapaong, ce 17 juin 2023, un atelier de formation au profit de plusieurs jeunes filles sur les modules de leadership, du renforcement des capacités mentales, professionnelles, la réalisation de soi et la réalisation des projets s’est ouvert. Une initiative de l’association Tchowourè qui œuvre pour la réalisation d’un monde égalitaire homme-femme. L’objectif de la formation s’inscrit dans l’agenda de l’association qui veut faire des jeunes de la région des champions à travers le coaching.

Edith Lampouguini Laré

Kwami Bonin, coach scolaire, consultant et formateur des jeunes filles de Dapaong, dans de la cadre du Projet « Trains des Champions » de l’Association Tchowourè, parle de ses modules de formation et de ce qu’il attend des jeunes. Pour lui, il s’agit d’emmener les filles à exprimer leurs compétences endogènes. Ainsi à travers une approche pédagogique, il a poussé les filles à libérer ce qu’elles sont, et ce qu’elles peuvent réaliser. « Pour la Nation, il faut emmener les jeunes à réaliser leurs potentiels, ils doivent ce qu’ils veulent un chemin et pour l’avoir l’attendre », a-t-il ajouté.

Claire Mondo

Il s’est agi d’une formation participative et interactive au cours de laquelle, les jeunes exposent leurs préoccupations en fonction des thématiques développées. Ces thématiques sont essentiellement liées au leadership, coaching et renforcement des capacités des jeunes filles et garçons.

Kwami Bonin, formateur

C’est un cadre d’échange d’expérience, d’écoute et d’accompagnement, entre le coach Kwami Bonin et ses filleuls pour découcher sur des résultats concrets. A travers un chemin pédagogique, il a tracé un schéma qui pourrait aider les jeunes leaders à s’implémenter dans leurs projets de vie. « Nous sommes une Unité de corps âme et esprit, l’âme est un dépôt que l’âme Suprême a déposé en nous. L’esprit, c’est tout ce qui te permet de prendre des décisions. Il faut être conscient que tu es une arme, que tu peux voir ce que tu veux voir, et par cette force amener le corps vers les choses que tu veux. Donc, il faut de la discipline, la destination, faire toujours mieux, l’organisation et la décision », a-t-il expliquer aux jeunes, comme gage d’aller vers la réalisation de soi.

« Je suis une activiste, militante pour les droits des enfants », Edith Lampouguini Laré, une des participante satisfaite des modules de la formation. Elève, cette jeune fille entend contribuer au rayonnement de sa société à travers la réalisation de sa passion pour la pharmacie. « Je veux ouvrir ma pharmacie et aider les gens », a-t-elle relevé.

Edouard Kamboissoa Samboé

Laabali

Published
Categorized as Éducation Tagged ,

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *