Titres : Quand l'élève reprend le Professeur : Une leçon de droit constitutionnel ... Examen du BEPC : Un démarrage sous une pluie battante dans la région des Savanes ... Tamoï : Survivre à l'indescriptible ... Tamoï : Survivre à l'indescriptible ... Togo: Plan International et CRS lancent des projets pour renforcer la résilience des populations dans les région des ... ... 29e Tour cycliste du Togo: l'hymne du Mali résonne à Dapaong ... Démarrage d'une campagne de chirurgie de la cataracte à Dapaong . ... Hommage à Yannick Laurent Bayala : Une voix qui s'éteint, un héritage qui demeure ... Élections à l'UTOCI : Kolani Douti réélu Président ... Crise au sein du football Camerounais:Eto'o Obtient le soutien de la FIFA ...
Accueil Articles Tône 1: Ils lorgnent le poste du feu Sambane, avant son inhumation
Culture

Tône 1: Ils lorgnent le poste du feu Sambane, avant son inhumation

par Edouard Samboe - 2023-02-28 22:57:22 792 vue(s) 0 Comment(s)

La commune de Tône 1 et le parti Union Pour la République est en deuil depuis deux semaines déjà. Le 2e adjoint au Maire de cette commune a tiré sa révérence. Sambane Djella a rendu l’âme le samedi 18 février des suite d’une longue maladie. Déjà les prétendants se bousculent, alors que la dépouille n’est pas inhumée.

Feu Sambane Djela Yarbondja

Élu 2e adjoint au Maire de la commune de Tône1, le feu militant Sambane n’aura pas la chance de servir pour longtemps sa commune. A peine aurait -il fait un an de service qu’ il sera alité par la maladie, celle là qui finira par avoir raison de lui, trois ans après.

« Le chapeau du chef flotte dans l’air,
les têtes se cognent pour savoir qui le portera
Que la paix aille mourir dans la guerre
Pourvu qu’il y ait une tête qui soit couronnée roi » . Ce refrain du tube  » le chapeau du chef du célébrissime rappeur Burkinabè Smarty, sociétaire du groupe Yelen semble avoir tout son sens eu égard à ce qu’entendent dire les oreilles discrètes depuis le décès de l’adjoint au Maire.

En effet, les conseillers municipaux du parti Union Pour la République(UNIR), majoritaire à Tône 1 n’ont cessé d’étaler à la face du monde les profondes dissensions en leur seins. L’on se rappelle encore qu’au lendemain des élections municipales, les choses allaient s’aggravant à tel point qu’il fallu une mission urgente et spéciale , envoyée par le chef de l’Etat pour venir colmater les fissure au sein de la muraille bleue des élus .

Malgré tout, la hâche de guerre n’a jamais été réellement enterrée et l’ unité affichée parfois n’est en réalité qu’une unité de façade. La guerre que se menaient les conseillers municipaux du parti depuis leurs positionnements sur la liste des candidature en passant par l’élection de l’exsécutif jusqu’ à la formation des commissions spécialisée ne s’est jamais arrêtée .

Alors que le corps de leur collègue gît encore à la morgue, il se murmure que la course à la succession aurait éclaté entre les potentiels candidats au fauteuil vaquant du 2è adjoint au Maire. Jeux d’alliances, appelle des mentors à la rescousse, recours aux charlatans et autres pratiques occultes etc, à en croire certaines sources, tout irait dans tous les sens au point que certains se demandent si les conseillers ont eu le temps de faire le deuil de leur ancien compagnon.


La bataille engagée pour la succession de désormais feu Sambane risque de réveiller les démons , redoutent certains militants.

En attendant l’enterrement prévu le 11 mars prochain, les ennemis, anciens amis du défunt s’impatientent alors que les poules , les moutons, les ânes et autres animaux de sacrifices se demandent quelle a été la faute à eux commise?
Quand les éléphants se battent, c’est l’herbe qui en pâtit.

Laabali

Published
Categorized as Culture

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *