Titres : Nouvelle Constitution Togolaise: ADDI appel à un sursaut patriotique ... Évala et pluie : Les spectateurs de la finale de Lassa en quête de nouvelles paires de chaussures ... Évala en pays Kabyè: Quand les chèvres remplacent les chiens ... Gestion des ordures ménagères : Un nouveau départ pour la commune de Tône 1 ... Clôture de la campagne de chirurgie de la cataracte dans la région de la Kara ... M'barma Kolani Yanoubo : une vie de combat ... Libération de Marthe Nounfoh Faré : Une victoire pour la liberté d'expression. ... Togo: Braquage mortel sur la RN1 près d'Agbélouvé ... Pesticides non homologués : Au Togo, ces pratiques qui ont la peau dure ... Paulette Yétinam Samboé : Ecolière inspirante ...
Accueil Articles Reboisement à Bagou et Doukpergou : 800 plants mis en terre
Non classé

Reboisement à Bagou et Doukpergou : 800 plants mis en terre

par Edouard Samboe - 2024-07-05 15:36:44 80 vue(s) 0 Comment(s)

Au Togo, les opérations de reboisement démarrées le 1er juin dernier se poursuivent. À Malagou et Doukpergou, deux villages de la préfecture de Tandjoare, les femmes ont mis en terre 800 plants ce 4 juillet 2024. L’activité a été réalisée par les femmes des groupements Tin tan kpaat de Doukpergou et Nataan man de Bagou. Lesdits groupements sont bénéficiares du projet « Genre et développement dans la région des Savanes », financé par l’Agence française de développement (AFD).

Pour cette annéé, les espèces reboisées incluent le Moringa, l’Acacia et le Leucaena. L’activité de plantation a été supervisée par les agents de la Direction préfectorale de l’environnement de Tandjoaré, garantissant ainsi le respect des normes environnementales et la bonne implantation des plants.

À la fin de l’activité, une séance de sensibilisation a été organisée pour les femmes de la communauté. Koffi Saliba, directeur adjoint à la Direction préfectorale de l’environnement de Tandjoaré, a expliqué l’importance des arbres et les techniques d’entretien pour assurer leur croissance et leur pérennité.

Cette initiative s’inscrit dans un effort plus large de promotion de la participation des femmes au développement durable et à la gestion des ressources naturelles dans la région. En impliquant activement les femmes dans les activités de reboisement, le projet vise à renforcer leur rôle dans la protection de l’environnement et à améliorer leurs moyens de subsistance.

Les impacts attendus de cette initiative comprennent la réduction de l’érosion des sols, l’amélioration de la fertilité des terres et la contribution à la lutte contre les changements climatiques. Le soutien continu de la communauté et des partenaires de développement sera crucial pour la réussite à long terme de ce projet.
Pour rappel, le projet « Genre et développement dans la région des Savanes » est le fruit du partenariat entre l’ONG française d’utilité publique « les Agronomes et Vétérinaire Sans frontières »(AVSF) et l’ONG Recherche Appui et Formation aux initiatives d’auto développement (RAFIA)basée dans la région des savanes.

Laabali

Published
Categorized as Non classé

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *