Titres : Nouvelle Constitution Togolaise: ADDI appel à un sursaut patriotique ... Évala et pluie : Les spectateurs de la finale de Lassa en quête de nouvelles paires de chaussures ... Évala en pays Kabyè: Quand les chèvres remplacent les chiens ... Gestion des ordures ménagères : Un nouveau départ pour la commune de Tône 1 ... Clôture de la campagne de chirurgie de la cataracte dans la région de la Kara ... M'barma Kolani Yanoubo : une vie de combat ... Libération de Marthe Nounfoh Faré : Une victoire pour la liberté d'expression. ... Togo: Braquage mortel sur la RN1 près d'Agbélouvé ... Pesticides non homologués : Au Togo, ces pratiques qui ont la peau dure ... Paulette Yétinam Samboé : Ecolière inspirante ...
Accueil Articles Football: Les éperviers et les espoirs déçus de Claude Le Roy à Paulo Duarte
Non classé

Football: Les éperviers et les espoirs déçus de Claude Le Roy à Paulo Duarte

par Robert Douti - 2024-06-22 09:05:58 249 vue(s) 0 Comment(s)

Dans les coulisses mouvementées du football togolais, les guéguerres des anciens joueurs et les promesses oubliées semblent être plus courantes que les buts. Entre les désaccords spirituels et les rumeurs d’ambiance tendue, le football togolais bât de l’ail et les éperviers ont du mal à prendre leur envol. Le mal semble profond et le remède, difficile à trouver. La demission annoncée de Duarté risque de compliquer l’envol déjà mal entamé des éperviers pour la qualification au prochain mondial.


Depuis plusieurs années, le football togolais a traversé des périodes de turbulences et de transitions marquées par des changements de direction technique et des défis administratifs. Arrivé pour guérir le mal du football togolais grâce à sa sorcellerie blanche, Claude Marie Leroy n’aurait pas réussit à faire germer pas une seul des  » graines duTogo » . L’espoir née ces dernier temps chez les plus optimistes des supporters des éperviers vient de se briser avec l’annonce de la demission de Paulo Duarté.

2016, Claude Le Roy, un technicien français expérimenté,prend les rênes des Éperviers en 2016 avec l’ambition de redorer le blason du football togolais. Sous sa direction, le Togo a participé à la Coupe d’Afrique des Nations 2017, mais les résultats ont été mitigés. L’homme enchainera les défaites, glorieuses pour les unes et humiliantes pour les autres durant six ans. Le Roy fini par quitter son poste en Avril 2021, laissant derrière lui une équipe en quête de stabilité et de performances tel un bateau en plein naufrage.

L’Arrivée de Paulo Duarte et les défits persistants

Moins d’un mois après le départ du sorcier blanc, en mai 2021, Paulo Duarte a été nommé sélectionneur des Éperviers du Togo. Ce technicien portugais, connu pour son expérience en Afrique, était attendu pour apporter une nouvelle dynamique à l’équipe nationale. Cependant, les résultats sous sa direction n’ont pas été à la hauteur des attentes. En trois ans, Duarte a supervisé 22 matchs, remportant seulement 5 victoires, contre 9 nuls et 8 défaites.
Il échouera à faire qualifier le Togo pour la Coupe d’Afrique des Nations 2024, un échec cuisant qui a souligné les lacunes de l’équipe sous Duarte. Malgré les résultats médiocres, la FTF a décidé de reconduire le contrat de Paulo Duarte à la fin de son mandat initial. Cette décision a suscité de vives réactions parmi les supporters et les observateurs du football togolais, qui espéraient un changement de direction pour revitaliser l’équipe nationale.

Les performances dans les éliminatoires de la Coupe du Monde 2026 viendront donner raison à ceux qui militaient pour un changement d’entraineur .La campagne a été décevantes, avec plusieurs matchs nuls et des défaites cruciales contre des adversaires clés comme le Sénégal et la République Démocratique du Congo.

Le mal du football togolais est profond à en croire certains supporters qui estime que le problème est plus cpmplexe qu’une question d’entraineur.

Laabali

Published
Categorized as Non classé

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *