Titres : Nouvelle Constitution Togolaise: ADDI appel à un sursaut patriotique ... Évala et pluie : Les spectateurs de la finale de Lassa en quête de nouvelles paires de chaussures ... Évala en pays Kabyè: Quand les chèvres remplacent les chiens ... Gestion des ordures ménagères : Un nouveau départ pour la commune de Tône 1 ... Clôture de la campagne de chirurgie de la cataracte dans la région de la Kara ... M'barma Kolani Yanoubo : une vie de combat ... Libération de Marthe Nounfoh Faré : Une victoire pour la liberté d'expression. ... Togo: Braquage mortel sur la RN1 près d'Agbélouvé ... Pesticides non homologués : Au Togo, ces pratiques qui ont la peau dure ... Paulette Yétinam Samboé : Ecolière inspirante ...
Accueil Articles Crise au sein du football Camerounais:Eto’o Obtient le soutien de la FIFA
Non classé

Crise au sein du football Camerounais:Eto’o Obtient le soutien de la FIFA

par Robert Douti - 2024-05-29 22:02:46 104 vue(s) 0 Comment(s)

Le Football Camerounais traverse depuis plusieurs semaines une période tumultueuse. Un conflit oppose la FECAFOOT au ministère des sports. À l’origine de la discorde, le choix d’un sélectionneur pour remplacer Rigobert Song à la tête des lions indomptables.

La vidéo de la scène a fait le tour de la toile suscitant commentaires et débats. Le mardi 28 mai 2024, une réunion entre la fédération et le Marc Brys dont le choix est contesté par Samuel Eto’o a fini par une dispute. La suite, on la connait . Le technicien Belge a été viré et une équipe d’encadrement provisoire mis en place. d’encadrement. Au cœur de cette controverse, le légendaire Samuel Eto’o, président de la FECAFOOT, a récemment obtenu un soutien majeur de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).

La situation a pris une nouvelle tournure lorsque la FIFA, à travers un communiqué officiel signé par Kenny Jean Marie, directeur de la division Associations membre, a réaffirmé son appui à la FECAFOOT et, en particulier, au Comité exécutif présidé par Eto’o. « Nous sommes également de l’avis que les décisions concernant le recrutement des membres des structures d’encadrement doivent rester parmi les droits et les compétences réservés uniquement au Comité exécutif de la FECAFOOT », a déclaré l’instance mondiale du football, soulignant ainsi son positionnement clair en faveur de l’autonomie de la fédération camerounaise dans ses choix internes.

Cette déclaration intervient dans un contexte où des divergences internes et des pressions externes tentaient de remettre en question l’autorité du Comité exécutif de la FECAFOOT. Des membres influents de la fédération ainsi que certains acteurs politiques avaient émis des critiques sur les processus de recrutement et cherchaient à imposer des réformes jugées contraignantes par la direction actuelle. Pour la FIFA,,  » la convention avec le ministre des sports et de l’Education physique, de 2015 doit être révisée dans les plus brefs délais afin de clarifier les droits et les compétences de chacune des parties ».

Le soutien de la FIFA à Eto’o n’est pas anodin. En plus de légitimer les actions de l’ancien international camerounais, il envoie un message fort à tous les acteurs du football national et international sur l’importance du respect des statuts et des compétences des organes dirigeants des fédérations.
Il est à noter que depuis son élection à la tête de la FECAFOOT, Eto’o a initié plusieurs réformes destinées à moderniser et à professionnaliser le football camerounais. Ces efforts incluent la réorganisation des structures d’encadrement, la promotion des talents locaux et l’amélioration des infrastructures sportives. La récente prise de position de la FIFA renforce ainsi la légitimité de ces initiatives et encourage Eto’o à poursuivre ses actions pour le développement du football au Cameroun.

Cependant, ce soutien international suffira t-il pour mettre fin aux défis internes auxquels Eto’o et son équipe continuent de faire face?

Affaire à suivre.

Published
Categorized as Non classé

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *