Titres : Législatives et régionales du 29 Avril: UNIR lance l'offensive à Dapaong ... Togo/Politique: un ciel lourd ...  Il faut mettre un terme à la catastrophe humanitaire au Soudan  ... Littérature: Evalo wiyao dédicasse un nouvel ouvrage. ... Togo: situation nationale: "Le peuple Togolais ne mérite pas cela" Dominique Guigbile, évêque de Dapaong ... Mango: Vers l'homologation prochaine du terrain Doumbé? ... LETP Mango: À 42 ans, un élève s'inscrit avec son fils. ... Double scrutin du 20 avril 2024 au Togo: l'ordre de positionnement des candidats aux régionales sur le bulletin de vote connu ... Double scrutin du 20 Avril : Parfaite Yamone, l'expression de la promotion des femmes à Tandjoare 1 ... Togo: Voici le premier grabuge après l'adoption d'une nouvelle constitution ...
Accueil Articles Le ralentissement de l’économie chinoise est-il durable?
Non classé

Le ralentissement de l’économie chinoise est-il durable?

par Edouard Samboe - 2022-06-28 18:42:41 163 vue(s) 0 Comment(s)

ENQUÊTE – La croissance pourrait tomber à 3 % en 2022. Et rien ne dit que l’on assistera à un rebond à l’avenir. Le pays se prépare à une stratégie zéro Covid de plusieurs années qui va peser sur l’activité.

Correspondant en Asie

L’immense jonque restaurant Jumbo a sombré en mer de Chine du Sud, ont annoncé ses propriétaires, effondrés, à Hongkong. Aussitôt, certains internautes chinois sarcastiques ont vu dans le naufrage de cet établissement de fruits de mer iconique de la baie d’Aberdeen une métaphore lugubre de l’état de l’économie chinoise, confrontée à un brutal ralentissement, à l’heure du zéro Covid imposé d’une main de fer par le président Xi Jinping. Les confinements sans merci de quarante-cinq grandes villes, dont Shanghaï, plus grande métropole du pays, et de 373 millions d’habitants, soit un quart de la population chinoise, pesant au total 40 % du PIB national selon Nomura, a porté un rude coup à la croissance de la deuxième économie mondiale.

À lire aussiÀ Shanghaï, la stratégie zéro Covid sème la colère et le doute

En avril, la valeur ajoutée industrielle a chuté de 2,9 % sur un an, les ventes de détail de 11 %, l’immobilier de 39 %, et celles de voitures dévissaient de 47 %. Seules les exportations de l’usine du monde résistent, malgré l’engorgement…

 

Published
Categorized as Non classé

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *