Titres : Quand l'élève reprend le Professeur : Une leçon de droit constitutionnel ... Examen du BEPC : Un démarrage sous une pluie battante dans la région des Savanes ... Tamoï : Survivre à l'indescriptible ... Tamoï : Survivre à l'indescriptible ... Togo: Plan International et CRS lancent des projets pour renforcer la résilience des populations dans les région des ... ... 29e Tour cycliste du Togo: l'hymne du Mali résonne à Dapaong ... Démarrage d'une campagne de chirurgie de la cataracte à Dapaong . ... Hommage à Yannick Laurent Bayala : Une voix qui s'éteint, un héritage qui demeure ... Élections à l'UTOCI : Kolani Douti réélu Président ... Crise au sein du football Camerounais:Eto'o Obtient le soutien de la FIFA ...

L‘ école Togolaise sous perfusion depuis plusieurs année résiste à toutes les thérapies. Le diagnostic posé par les médécins qui se sont succédés à son chevet ont révélé plusieurs maux qui tiennent tête à tous les traitements qui lui sont administrés. Les différents docteurs semblent tous passer à côté . Et pourtant la meilleure solution

L’école togolaise doit retrouver ses lettres de noblesse. C’est l’observation qui est faite depuis l’arrivée du professeur Kokoroko à la tête du Ministère des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat. Les grandes réformes se font dans la douleur dit- on souvent, le monde éducatif en fait l’expérience depuis bientôt trois ans. Ce vendredi, une